investissement-immobilier

Investissement immobilier France

Pour réaliser un investissement immobilier en France, vous pouvez choisir parmi de nombreuses solutions. Il existe plusieurs grands types de projets à réaliser au travers de l’immobilier, de l’achat de votre résidence principale à l’achat d’un bien mis en location, sans oublier les SCPI. Nous résumons ici les investissements utilisés couramment, afin de vous aider à comprendre quelle solution cibler et quel projet correspond à vos objectifs.

Investissement immobilier en France

Réaliser un investissement immobilier France : résidence principale ou secondaire ?

La résidence principale pour un investissement immobilier en France ?

Le marché de l’investissement immobilier en France a de beaux jours devants lui. L’achat d’une résidence principale est considéré comme la création d’un passif et non d’un actif. Cet achat vous coûte de l’argent et ne vous en rapporte pas. Acheter le logement dans lequel on vit n’est ainsi pas un investissement de prime abord mais peut le devenir.

• Être propriétaire de sa résidence principale (même en ayant un crédit en cours de remboursement) vous apporte aux yeux des établissements bancaires une plus forte crédibilité. Si vous parvenez déjà à honorer le crédit de votre RP, et que vous souhaitez ensuite réaliser un investissement immobilier locatif en France, votre interlocuteur financier comprendra que vous êtes un bon gestionnaire.
• L’achat d’une résidence principale n’est pas un investissement mais peut le devenir si vous rajoutez de la valeur au bien. C’est le cas notamment si l’appartement ou la maison nécessite un rafraîchissement au moment de l’achat. C’est le cas également si vous créez une extension ou encore si vous faites évoluer les équipements. Au moment de la revente, vous pourrez alors bénéficier d’une plus-value… exonérée d’impôts !

Acheter sa résidence principale, c’est une façon « détournée » d’investir dans l’immobilier : en se créant un profil d’investisseur solide et en escomptant sur le long terme une plus-value défiscalisée.

Attention, si vous n’êtez pas résident français, lisez cet article : investissement immobilier en France pour les étrangers.

La résidence secondaire

Si vous voulez réaliser un investissement immobilier France, peut-être que vous possédez déjà une résidence principale (sur le territoire ou à l’étranger). Alors, une solution consiste à choisir de placer votre argent dans une résidence secondaire. Pour vos séjours en France, pour vos vacances ou encore pour créer un lieu de rassemblement pour toute la famille, rien ne vous interdit d’acheter un bien « secondaire ».

En quoi l’achat d’une résidence secondaire peut-il être considéré comme un investissement ? Car, selon la situation géographique du bien, vous pouvez générer des revenus grâce à la mise en location. De plus, l’achat d’une résidence secondaire dans une commune qui prend de la valeur peut vous amener à réaliser à moyen ou long terme une plus-value.

Les principaux types d’investissement immobilier France

Il existe plusieurs façons d’investir dans la pierre en France. En voici les principaux types. Pour aller plus loin, consultez notre article sur le meilleur investissement immobilier en France.

La location nue

Acheter un bien pour ensuite le proposer à la location « nu » est la solution classique. Ici, vous pouvez réaliser un investissement simple, parfait pour débuter. A vous de choisir si vous souhaitez acheter un bien nécessitant peu de travaux ou au contraire avec beaucoup de rénovation/modernisation à prévoir.

La location nue n’est pas la méthode d’investissement qui apporte – de manière générale – la rentabilité la plus élevée. Il s’agit d’un placement plus « sécurisé ». Vous pouvez en effet avoir des locataires qui occupent le bien pendant plusieurs années et vous apportent chaque mois un loyer connu à l’avance (déterminé dans le bail). Peu de mauvaises surprises, et la possibilité de vous protéger via des assurances adaptées (comme la GLI, la garantie des loyers impayés).

La location meublée

La location meublée apporte le même niveau de sécurité qu’une location nue, mais avec des efforts supplémentaires à fournir en matière de gestion et de suivi. Puisque vous proposez votre bien avec un certain nombre d’équipements inclus (une liste précise est à respecter), il faudra penser à l’usure des meubles et autres équipements et à leur remplacement.

La location meublée apporte une rentabilité qui peut être meilleure qu’une location nue. Cela dépend notamment du choix que vous effectuez en ce qui concerne les meubles et la décoration. Mais attention, le turnover y est généralement plus fort.

La location saisonnière

La location saisonnière, également appelée location de courte durée, est une méthode d’investissement qui connaît un engouement très fort depuis plusieurs années. L’idée est ici de proposer un bien tout équipé pour des séjours avec une durée réduite. Il s’agit d’un investissement qui peut apporter une excellente rentabilité lorsque le taux d’occupation est bon et que le prix de la nuitée est élevé. La location saisonnière permet en règle générale de gagner plus qu’un loyer classique… mais attention aux fluctuations sur l’année ! Ce n’est pas un investissement immobilier France de tout repos.

Attention également à la législation qui encadre la location saisonnière et aux différentes taxes qui s’appliquent. Avec la multiplication des appartements dédiés à cette location de courte durée, l’État envisage de nouvelles règles pour contraindre les propriétaires. La location saisonnière constitue un investissement immobilier rentable mais avec un cadre légal incertain.

Investissement immobilier France : pourquoi pas la collocation ?

Plutôt que de proposer un bien à un seul ménage (célibataire, couple), pourquoi ne pas viser plusieurs personnes ? Vous avez le droit de créer une collocation et de diviser le loyer exigé entre plusieurs locataires. La rentabilité d’une collocation est en général bonne et il s’agit d’une solution sécurisée car vous répartissez votre risque avec plusieurs payeurs.

En contrepartie, les efforts de gestion sont plus importants. C’est à vous de devoir trouver les nouveaux locataires et de gérer les périodes de vacance locative. Autre inconvénient, la collocation ne fonctionne pas aussi bien dans toutes les villes et avec tous les types de biens. Il est indispensable de privilégier une surface grande et de cibler – pour une rentabilité maximale – des villes étudiantes (notamment). Dans quelle ville investir dans l’immobilier en France ?

L’immeuble de rapport

Acheter un studio, puis un autre ou encore un plateau, cela ne va pas assez vite pour vous ? Alors pourquoi ne pas acheter directement un immeuble de rapport ! Cet investissement immobilier vous permet de vous porter acquéreur en une fois d’un ensemble de logements.

Le principal avantage de cette technique est de pouvoir réduire certains coûts fixes, tout en gagnant du temps. Un seul passage devant le notaire pour acheter trois, quatre voire une dizaine ou plus de logements. Ensuite, plus besoin de devoir régler des frais de copropriété. Vous êtes l’unique propriétaire et décideur.

Cette méthode d’investissement peut être intéressante dans certains villages ou en périphérie de grandes villes afin de vous aider à développer votre patrimoine et mieux répartir votre risque. L’achat d’un immeuble de rapport reste une technique réservée aux investisseurs déjà aguerris, avec une première expérience en location nue ou en location meublée.

Les parkings et garages

Cela ne vous est peut-être jamais venu à l’idée, mais immobilier ne concerne pas uniquement le secteur résidentiel. Il peut également être pertinent d’acheter une place de parking ou un garage. L’atout principal de ces biens est leur prix. Le budget nécessaire à l’achat d’une place de parking ou d’un box sécurisé est souvent limité à moins de 10 000 € en province et 20 000 € dans certaines grandes métropoles (hors Paris).

Autre atout, vous n’avez pas d’entretien ni de travaux à réaliser et le rendement peut être faible (en valeur) mais important (en pourcentage). Idéal pour commencer lorsque l’on réalise un premier investissement immobilier France. Puisque le montant nécessaire est faible, il est possible de se lancer même en étant étudiant !

Les locaux commerciaux et locaux industriels

Pour pouvoir exercer leur activité, les entreprises ont besoin de locaux. Pourquoi ne pas devenir propriétaire d’un local commercial ou encore d’une unité industrielle ? En devenant propriétaire des murs et en les louant à une entreprise, vous pouvez diversifier votre portefeuille immobilier.

Cet investissement n’est pas à la portée de tous les particuliers, et ce sont souvent des fonds d’investissement et des structures professionnelles qui se positionnent, mais c’est une bonne méthode de défiscalisation immobilière en France. Il existe en effet un niveau de risque élevé. Il est nécessaire d’avoir une bonne connaissance du tissu économique et des performances des entreprises auxquelles vous accordez votre confiance pour que cet investissement soit mené de manière sereine.

Les SCPI

Dernière solution pour investir dans l’immobilier, placer son argent au travers d’une SCPI. Cet acronyme signifie Société Civile de Placement Immobilier et désigne les sociétés qui possèdent des biens immobiliers et dans lesquelles vous pouvez acheter des parts. Une SCPI est une sorte de « grosse SCI », dont la vocation n’est plus familiale. En quoi l’achat de parts de SCPI constitue-t-il un investissement ? Car vous pouvez en tirer des rendements intéressants et la valeur d’une part peut augmenter dans le temps.

Pour obtenir de bons retours financiers et espérer à terme dégager un bénéfice, il faut s’intéresser à la composition des SCPI. Il en existe de tous types, avec des performances variables.

A lire également :